Chirurgie esthétique et sculpture de la silhouette : lipoaspiration, liposuccion à Lyon

PRINCIPE ET OBJECTIF DE LA LIPOASPIRATION À LYON 3

La liposuccion douce permet d’éliminer complètement la graisse qui s’est accumulé dans certaines zones de l’organisme.

Ces surcharges de graisse localisées, que l’on appelle lipoméries, persistent même en suivant un régime ou en faisant du sport. En revanche, cette technique chirurgicale ne saurait en aucun cas se substituer à un régime, et la lipoaspiration ne permet pas de maigrir.

La lipoaspiration douce peut être considérée comme une véritable sculpture de la silhouette car elle permet d’harmoniser les courbes et les formes du corps grâce à des canules introduites par de petites incisions. Ces canules permettront d’aspirer l’excès graisseux qui sera récupéré dans un bocal. Plus les canules seront petites et plus le geste chirurgical sera précis: c’est la lipoaspiration douce.

En l’absence de prise de poids ultérieure, ces lipoméries ne récidiveront pas.

De nombreuses zones au niveau du corps, peuvent être harmonisées par une liposuccion (figure 1) : « la culotte de cheval » qui est la zone la plus fréquente, mais également le ventre les hanches, la face interne des cuisses et des genoux, les bras, le cou.

lipoaspiration-3

Même si le principe de la liposuccion douce peut paraitre simple, il s’agit d’une véritable intervention chirurgicale. Pour obtenir un bon résultat esthétique, la lipoaspiration doit être effectuée par un bon chirurgien esthetique compétent, et sérieux qui a eu la formation nécessaire au cours de son cursus hospitalo-universitaire. Cette chirurgie ne peut être effectuée que dans une clinique de chirurgie telle que la Clinique Esthétique Lyon Tête d’Or ou la Clinique de la Sauvegarde.

Cette chirurgie à visée purement esthétique ne peut bénéficier d’une prise en charge par la sécurité sociale et le prix de l’intervention reste à la charge de la patiente.

AVANT LA LIPOASPIRATION À AIX-LES-BAINS EN SAVOIE 3

Après un interrogatoire approfondi et après avoir écouté vos souhaits, le Docteur Jean-Charles BAYOL, vous examinera pour déterminer la topographie des zones qui devront être traitées et pour apprécier la qualité de votre peau.

Le dossier d’hospitalisation comprendra entre autre, une ordonnance pour le bilan sanguin préopératoire, une ordonnance de traitement homéopathique à débuter 10-15 jours avant l’intervention, et une ordonnance pour l’achat d’un vêtement compressif adapté aux zones qui seront traitées.

Comme pour toute intervention chirurgicale, il est important de réduire, ou mieux, d’arrêter le tabac, 4 à 6 semaines avant l’intervention afin de réduire les problèmes de cicatrisation.

ANESTHÉSIE ET HOSPITALISATION 3

En fonction du nombre de zone à traiter, l’anesthésie pourra être locale, vigile, générale ou péridurale.

Egalement en fonction du nombre de zones à traiter, et donc en fonction de la durée de l’intervention, l’hospitalisation en clinique (Clinique Esthétique Lyon Tête d’Or ou Clinique du Lac près de Chambéry et d’Annecy en Haute-Savoie), pourra se faire en chirurgie ambulatoire avec sortie le jour même ou hospitalisation avec surveillance d’une nuit et sortie le lendemain.

L’INTERVENTION CHIRURGICALE 3

Les principes de l’intervention sont les suivants :

L’intervention doit être réalisée en clinique dans en bloc opératoire.

Les incisions sont petites et discrètes, car le plus souvent cachées dans un pli naturel (figure 2).

lipoaspiration-4

Les canules de lipoaspiration vont permettre de réaliser des tunnels au travers de la graisse (figure 3), permettant de ne pas abimer les artères, les veines et les nerfs. Les tunnels profonds sont réalisés avec des canules de 4 et 5 mm pour une liposuccion douce à Lyon. Des tunnels plus superficiels, qui permettre de raffermir la peau, sont réalisés avec des canules de plus petit diamètre (3 mm).

lipoaspiration-5

Le volume de graisse retiré doit être adapté à la qualité du revêtement cutané de la zone aspirée, afin d’obtenir un résultat harmonieux.

Le vêtement compressif est mis en place au bloc opératoire après la confection des pansements, à la fin de l’intervention.

Le temps opératoire est très variable puisqu’il dépend du nombre de zone à traiter et de la nécessité éventuelle d’un changement d’installation opératoire. La durée peut aller de 30 minutes à 4 heures.