Le Docteur Jean-Charles BAYOL et toute son équipe vous souhaite une bonne et heureuse année 2015.

En ce début d’année 2015, afin de faciliter la prise en charge thérapeutique de ses patients de Savoie et Haute-Savoie, le Docteur Jean-Charles BAYOL a transféré son cabinet secondaire de Cluses à la Clinique du Lac située à Brison-Saint-Innocent à côté d’Aix-Les-Bains en Savoie.

Ce bel établissement est la seule structure entièrement dédiée à la chirurgie esthétique et la médecine esthétique et anti-âge (anti-aging) en Savoie et Haute-Savoie. A la Clinique du Lac, tout a été pensé pour votre bien être, votre sérénité dans la plus grande discrétion. La Clinique du Lac dispose de deux blocs opératoires, une salle de réveil et cinq chambres avec salle de bain individuelle.

Les anesthésistes et les infirmières de la Cliniques du Lac sont tous spécialisés dans la chirurgie et la médecine esthétique et anti-âge. Ils seront aux petits soins avec vous pendant toute la durée de votre séjour.

Très facile d’accès, La clinique du lac est située à 40 minutes de Genève et à 20 minutes d’Annecy et de Chambéry. Elle dispose d’un parking pour se garer facilement.

Pour une consultation ou une intervention, Charlotte se fera un plaisir de vous donner un rendez-vous quand vous le souhaiterez au 04 78 94 32 61.

Au plaisir de vous accueillir prochainement à la Clinique du lac !

Actualités

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Augmentation mammaire : les complications envisageables

LES RISQUES POSSIBLES 3

Même si l’augmentation mammaire par implants est une intervention esthétique, il s’agit avant tout d’une intervention chirurgicale, qui peut comporter des risques même s’ils sont faibles :

Complications liées à l'anesthésie

Les risques liés à l’anesthésie sont abordés avec le médecin anesthésiste lors du rendez-vous préopératoire.

Cependant, toute intervention chirurgicale, même esthétique doit être réalisée dans un environnement strictement chirurgical au bloc opératoire à la Clinique Esthétique Lyon Tête d'Or ou à la Clinique du Lac à Aix-Les-Bains en Savoie, près de Genève en Suisse. De ce fait et du fait de l’évolution des techniques d’anesthésie et de réanimations au cours des dernières décennies, les complications liées à l’anesthésie sont exceptionnelles.

Complications liées à la chirurgie

Le recours à un bon chirurgien esthétique qualifié, compétent, et sérieux, permet de réduire ces risques, sans toutefois les supprimer complètement :

Risques généraux

  • Epanchements, infection
    • Hématome : une collection de sang au niveau du site opératoire est une complication précoce qui peut nécessiter une reprise chirurgicale pour évacuer l’hématome, nettoyer et cautériser le vaisseau responsable s’il y en a un ;
    • Épanchement séreux : une collection de lymphe peut se faire autour de l’implant. Cette collection entrainera un accroissement transitoire de la taille du sein et disparaitra spontanément sans avoir recours à un geste chirurgical ;
    • Infection : heureusement rare, l’infection peut nécessiter un traitement antibiotique et une nouvelle intervention chirurgicale pour retirer les prothèses. Celles-ci ne pourront être remises qu’après plusieurs mois de cicatrisation.
  • Souffrance de la peau
    Ce risque est largement favorisé par le tabac d’où la nécessiter d’arrêter le Tabac 6 semaines avant l’intervention. Une nécrose de la peau peut exposer la prothèse mammaire et obliger à une ré-intervention.
  • Troubles de la cicatrisation
    La cicatrisation est un phénomène naturel et imprévisible, d’où la nécessité d’attendre un an à un an et demi pour juger de son aspect définitif. La cicatrice peut parfois être hypertrophique voir chéloïde, elle peut être hypo ou hyperpigmentée.
  • Troubles de la sensibilité
    Les troubles de la sensibilité sont fréquents au cours des premières semaines, le plus souvent, ils disparaissent spontanément. Parfois, il peut persister une petite diminution de la sensibilité.

Complications liées aux prothèses mammaires

  • Apparition de plissements
    Des plis au niveau de l’enveloppe peuvent être palpés et/ou vus latéralement, médialement ou au niveau du sillon sous mammaire. Ces plis sont rarement visibles.
  • « Coques »
    Tour corps étranger dans l’organisme sera isolé par une barrière membraneuse étanche fabriquée par l’organisme lui-même. Il en est donc de même pour un implant mammaire qui sera isolé du reste de l’organisme par une capsule. Cette membrane autour de la prothèse est mince, souple et on ne la perçoit donc pas à la palpation. Parfois, de façon imprévisible, cette membrane s’épaissira et se rétractera pour devenir dure et comprimer l’implant. Cet épaississement est appelé : coque. Différent degrés existent du simple raffermissement jusqu’à la déformation dure et douloureuse du sein.
  • Bien que les nouvelles prothèses aient permis une diminution de ces coques, il est parfois nécessaire de les retirer chirurgicalement.
  • Rupture
    Une rupture de la prothèse peut être due soit à son vieillissement, soit plus souvent, à un important traumatisme tel un accident de la voie publique avec ceinture de sécurité.
  • Il convient au moindre doute sur une douleur ou une modification de la forme du sein, de consulter son chirurgien. En cas de rupture, la prothèse mammaire devra être changée chirurgicalement.
  • Mauvaise position de l’implant
    Une malposition ou un déplacement secondaire des prothèses modifiant la forme des seins, peut nécessiter une ré-intervention.
  • Retournement d’une prothèse anatomique
    La rotation d’un implant anatomique est possible. Si la forme de la poitrine est modifiée, ce retournement pourra également nécessiter une ré-intervention.

CONCLUSION 3

L’objectif de cette intervention chirurgicale est de permettre une amélioration du volume et de la forme des seins. Si votre attente est justifiée et raisonnable, vous serez pleinement satisfaite du résultat de l’intervention.