Volume du visage : lipostructure ou lipofilling du visage à Lyon

RÉINJECTION DE GRAISSE AUTOLOGUE, LIPOFILLING OU LIPOSTRUCTURE À LYON 3

La réinjection de graisse autologue a été mise au point et codifiée par un chirurgien esthétique américain, le Docteur S COLEMAN au milieu des années quatre-vingt-dix. Cette technique chirurgicale est encore appelée lipofilling ou lipostructure.

Le principe est de réaliser une greffe de tissu graisseux par une injection sous cutanée, la graisse ayant été récupérée sur le patient lui-même. Il s’agit du même principe de greffe qu’une greffe de peau ou qu’une greffe d’os : les cellules graisseuses seront revascularisées au niveau de la zone de réinjection.

La lipostructure peut être réalisée au niveau de toutes les dépressions cutanées (creux) naturelles, post-traumatiques ou iatrogéniques.

Cette méthode révolutionnaire peut s’appliquer aussi bien en chirurgie esthetique, qu’en chirurgie réparatrice :

Chirurgie esthétique

Ces interventions de chirurgie esthétique ne peuvent être prises en charge par la Sécurité Sociale et le prix de l’intervention reste à la charge du patient.

Chirurgie réparatrice

  • Comblement d’une dépression sous cutanée suit à un traumatisme ou une intervention chirurgicale,
  • Correction d’irrégularités secondaires à une lipoaspiration,
  • Correction des effets secondaires de la trithérapie chez les patients séropositifs pour le VIH. Ces patients ont un important creusement des joues et des tempes dues à une fonte de la graisse du visage.

La lipostructure peut être prise en charge par la Sécurité Sociale dans le cadre d’une chirurgie réparatrice.

AVANT LA RÉINJECTION DE GRAISSE AUTOLOGUE À AIX-LES-BAINS EN SAVOIE 3

Deux consultations seront nécessaires avant l’intervention avec le Docteur Jean-Charles BAYOL car l’examen clinique est fondamental avant une lipostructure du visage.

Il sera nécessaire de rapporter des photographies de jeunesse. Ces photographies permettront d’étudier et de comprendre l’évolution du vieillissement de votre visage et surtout de planifier précisément l’intervention.

L’examen clinique général permettra de choisir les zones de prélèvement des tissus graisseux.

Comme pour toute intervention chirurgical, il est préférable d’arrêter (ou au moins de réduire) la consommation de tabac dans les semaines qui précèdent l’intervention. De même, aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention car il favorise les saignements et les hématomes.

ANESTHÉSIE ET HOSPITALISATION POUR UNE RÉINJECTION DE GRAISSE AUTOLOGUE 3

Un lipofilling est une véritable intervention chirurgicale et il doit être réalisé dans une clinique agrée pour la chirurgie esthétique (Clinique Esthétique Lyon Tête d’Or ou Clinique du Lac en Savoie près d’Annecy). Lorsque cette intervention est réalisée seule, l’hospitalisation dure une journée (ambulatoire). Lorsqu’elle est associée à un autre geste chirurgical tel qu’un lifting cervico-facial, il peut être indiqué de rester hospitalisé la nuit suivant l’intervention.

Une lipostructure du visage peut être réalisée sous anesthésie locale pure. Si elle est associée à un geste chirurgical plus important, une neuroleptanalgésie (anesthésie vigile ou anesthésie locale approfondie) ou une anesthésie générale seront plus adaptés.

L’INTERVENTION CHIRURGICALE 3

Chaque chirurgien adopte une technique qui lui est propre et qu’il adapte à chaque cas pour obtenir le meilleur résultat. Les principales étapes sont les suivantes :

-Le premier temps opératoire consiste à prélever le tissu graisseux. Le site de prélèvement, aura été déterminé à l’avance avec le patient, en tenant compte d’éventuelles surcharges de graisse localisées. Le plus souvent ce prélèvement se fait au niveau des cuisses et plus particulièrement les genoux. Il peut aussi être effectué au niveau du ventre. Il se fait à l’aide d’une petite canule de prélèvement, il est atraumatique et ne laisse habituellement aucune marque.

-La graisse prélevée est préparée : elle est centrifugée (figure 1) afin de la séparer du surnageant huileux, des produits sanguins et débris d’origine hématique.

lipofilling-4

-La réinjection (ou plus justement la greffe) du tissu graisseux se fait au travers de micro-incisions à l’aide de petites canules mousses qui respectent la peau, les vaisseaux et les nerfs (figure 2).

lipofilling-5

-Cette greffe se fait en éventail selon une méthode rétro-traçante dans toutes les épaisseurs du tissu sous cutané. Cette technique permet d’augmenter la surface de contact entre les cellules greffées et les tissus receveurs, ce qui améliore la survie des adipocytes implantés (figure 3).

lipofilling-6

Dans la mesure où il s’agit d’une véritable prise de greffe de cellules vivantes, le tissu graisseux ainsi implanté restera vivant au sein de l’organisme et ne se résorbera pas (comme une greffe de peau ou une greffe d’os).

L’intervention seule peut durer de 30 minutes à 2 heures en fonction du nombre de zones à greffer.